Atelier de lancement du projet Centre de connaissance en Agriculture Biologique

page1image2792144page1image2789232page1image2794848page1image2792352

 

 

 

 

Pôles de Connaissances en Afrique

Contexte et Justification :

L’agriculture biologique est une manière améliorée et abordable pour produire unebonne qualité de produits agricoles en harmonie avec la nature. Elle combine les meilleures pratiques traditionnelles de production avec les méthodes agricoles modernes durables. L’agriculture biologique est définie comme « un ensemble de pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et del’autonomie des agriculteurs». L’originalité de l’agriculture biologique est le recours à des pratiques culturales et d’élevage qui se soucient des équilibres naturels. L’agriculture biologique est une nouvelle manière de penser l’agriculture. L’Agriculture biologique mise sur l’intensification des processus biologiques alors que l’agriculture conventionnelle repose sur l’intensification des facteurs deproduction.Elle collabore avec la nature au lieu d’essayer de la dominer.

Depuis quelques années, l’agriculture biologique se développe en Afrique, par le biais de l’appui des Organisations Non Gouvernementales (ONG) et desOrganisations Paysannes (OP).

En tant que concept novateur de promotion de l’agriculture biologique, des pôles de connaissances sont mis en œuvre avec succès conjointement avec des acteurs des régions de l’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique australe et del’Afrique. Les organisations partenaires africaines mettront en œuvre ces pôles deconnaissances et seront responsables de la collecte, de la validation, de la préparation et de la diffusion des connaissances pertinentes sur l’agriculture biologique en Afrique. Un outil pour ces processus de communication dans la gestion des connaissances et la diffusion de produits de connaissances sera une plateforme numérique de connaissances sur l’agriculture biologique.

Afin de soutenir l’agriculture biologique écologique, l’agroécologie et les mouvements similaires, le Ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ) et la Société Allemande de Coopération internationale (GIZ) promeuvent la gestion africaine des connaissances biologiques.

Un réseau d’institutions régionales Africaines lance des pôles de connaissances biologiques. Ces pôles collectent et vérifient les connaissances pertinentes, qui sont diffusées aux prestataires de services ruraux et autres multiplicateurs aux praticiens, aux opérateurs de la chaîne de valeur et aux décideurs. Les quatre pôles en Afrique de l’Ouest, de l’Est, du Sud et du Nord, tiennent compte des zones et conditions culturelles et agroécologiques spécifiques.

Les principales activités comprennent la collecte de connaissances traditionnelles et scientifiques, leur validation, leur partage et leur diffusion. Les hubs fonctionnent avec un vaste réseau de multiplicateurs formés, qui sont tous connectés dans une plateforme Internet commune de gestion des médias sociaux et des connaissances. Les hubs connectent également les acteurs pour plaider en faveur d’un cadre de conditions favorables et pour stimuler les marchés et les revenus des agriculteurs.

Pour l’Afrique de l’Ouest, le pôle est installé au Sénégal avec des Partenaires dans les 4 autres pays au départ). Ces pays sont : le Mali, le Nigéria, le Bénin et la Gambie. Le pôle sera piloté par trois organisations que sont : ENDA PRONAT(responsable de l’extrant A qui va collecter les connaissances endogènes et scientifiques et les valider), la FENAB (responsable de l’extrant B qui va former les formateurs /multiplicateurs et animer la plateforme digitale) et AGRECOL(responsable de l’extrant C qui va animer le développement des chaînes de valeur biologique, mettre les acteurs en réseaux et susciter le développement des marchés et des Systèmes Participatifs de Garantie).

Share Button

Event Details

sam 25 Jan 2020
8:00 am
Thiès Sénégal
+221 77 442 40 29

Register Now

[contact-form-7 id="570" title="Register Form"]
Traduire»