Cependant , elle fait face à de nombreuses difficultés (perte de la biodiversité agricole, baisse des rendements ,utilisation  abusive des intrants chimiques, dégradation  continue des terres, accentuation des effets du changement climatique…).  Les régions où l’agriculture constitue la principale source de revenue, ont les taux de pauvreté  les plus élevés (OIT, 2013),il y a quelques décennies ,la sécurité alimentaire était assurée dans ces régions. Un mode d’exploitation non adaptes au contexte local a conduit le système à ce stade.

Actuellement, la production et les revenus tirés de l’agriculture deviennent de plus en plus aléatoires ne couvrent plus les besoins des familles. Ainsi, les politiques mises en œuvre par le système colonial, puis par les politiques post- indépendances ont fragilisé le monde rural et le système de production endogène, rendant ainsi les paysans dépendant du système de production.

Carte nationalcentre-estCentre-Ouest

Assujettis à l’échec des politiques agricoles qui se traduit par la faiblesse depuis les années 80 du soutien accordé à l’agriculture familiale qui joue un rôle important dans l’économie du pays. 72% des ménages la pratiquent et elle représente 18% du PIB (PRONAT, 2016).

NordSud-Est

base de données Cliquez sur « base de données » pour télécharge la Base de données.

document V1 Cliquez sur « document V1 » pour télécharger le fichier qui contient les informations qur l’Agriculture au Sénégal.

Share Button
Au Sénégal l’agriculture occupe plus de 60% des activités de la population active (ANSD, 2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *